LIVRE D'OR

 

l'avis des spectateurs

 

C'était très bien... On se croise, on s'aime, on se perd. La vie réserve ses surprises... Vivement le prochain...

Gildas LG

 

Yes ça a plu ! C'était vraiment un plaisir de voir ton film (le chef des policiers est très bien!) et de te revoir toi !

Olli B

 

 

Hello !

Regardé Sur l'Océane hier soir, et j'ai, ma foi, passé un bon moment ! J'ai bien sûr des critiques, mais elles sont essentiellement dues à ce que n'est pas du tout mon type de film (je déteste autant le cinéma français contemporain que son pendant littéraire). Mais je le trouve pas mal réalisé, au vu des moyens, et avec des acteurs plus expérimentés et une intrigue plus dense (ou qui démarre plus vite) ça tiendrait bien la route. Content de voir ma ville en toile de fond, c'est pas si souvent, et des visages connus, c'est toujours une sensation étonnante. On en rediscutera ensemble, si tu le souhaites, bien sûr ! Encore merci, Enola, je t'embrasse !

Jean-Baptiste B

 

 

Bravo ! Et merci pour ce voyage dans les dédales de Nantes et des relations humaines, tout en délicatesse. Bonne route ! 

Valérie B

 

Tout simplement génial, tu le mérites !

Bernard C

 

 

Bravo Enola, un film trés sympa, un scénario original, j'ai passé un super moment !

Bernard P

 

 

Bon moment, belles images, belles idées, merci.

Cécile

 

 

Un film trés cohérent, un bon fil conducteur.

Maryse J

 

 

En espérant vous revoir dans d'autres réalisations.

Nadia

 

 

Bravo pour ce film, des histoires pas banales se marient trés bien entre elles. Ce film m'a bien séduit et mérite d'être vu par beaucoup !

Stéphane B

 

 

Bravo pour ce film qui a dû demander du travail !!!

M et T

 

 

Un road movie quasi-autobiographique dont on ne comprend la singulière poésie qu'en se laissant prendre par une discrète mais convaincante « mise en abîme » : celle d'un film qui se regarderait effectuant son propre tournage, avec ses comédiens amateurs dont l'apparente maladresse provoque un paradoxal effet de vérité démultipliée, où les sites de prise de vue sont rendus à leur vérité nue (l'autoroute, Paris, la ville de Nantes, les intérieurs d'appartements). Un film océanique dont les héros se débattent avec leurs propres uchronies entremêlées et avec ces rendez-vous ratés ou réussis, à la scène exactement comme dans la vraie vie, si bien qu'ils se regardent jouer en prenant ouvertement à partie le spectateur au fond des yeux : et si "la" rencontre décisive qu'on sait factice était enfin réelle ?          

                                                                                                                                                                           Luc D