Titre%20Golden%20Brown_edited.jpg
Affiche GB.jpg
TEASER
  • Facebook
  • Twitter
  • Instagram
  • Blogger Icône sociale
Titre%20Golden%20Brown_edited.jpg

FINANCEMENT PARTICIPATIF

(Crowfunding)

clap.jpg

DISTRIBUTION ARTISTIQUE

2825157_3a43b.jpg

EQUIPE TECHNIQUE

Equipe ciné.png

Pour toutes questions

nous contacter

LOGO the-stranglers-1977-logo-black-and-white.png
The Stranglers 80.jpg

Portrait de groupe à Londres à l'époque du morceau Golden Brown.

Dave Greenfield, Jean-Jacques Burnel, Jet Black, Hugh Cornwell. 

© Getty - Michael Putland

The Stranglers est un groupe rock britannique, originaire de GuildfordSurrey, en Angleterre. Difficilement assimilable à un style musical, les Stranglers ont évolué d'album en album, passant par le rock, le post-punk, le rock électronique, la new wave et le pop rock avec des incursions dans le jazz, le reggae, la soul ou encore le rhythm and blues. Leur son est caractérisé par la basse à la fois mélodique et agressive de Jean-Jacques « JJ » Burnel et par les rapides arpèges de Dave Greenfield, joués indifféremment sur orgue Hammond, synthétiseur, piano ou clavecin.

Apparu un peu avant la première vague punk à laquelle il a été associé, il est formé à l'origine de Jet Black (batterie), Jean-Jacques « JJ » Burnel (bassechant), Hugh Cornwell (guitare, chant) et Dave Greenfield (claviers, chant).                                   (source : Wikipédia).

Un film écrit et réalisé par Enola S. Cluzeau

 

RÉSUMÉ

Une comédie dramatique.
Un week-end de Pâques à Noirmoutier. 
Une histoire où François, un policier de 55 ans, vient là chaque année pour se recueillir sur la tombe de son ami Claude. Eva, la veuve de Claude, lui offre l’hospitalité pour ces deux jours. Amoureuse depuis toujours de François, elle va tout faire pour convaincre François de l’aimer.

LA GENÈSE DE GOLDEN BROWN

L'amitié, un décès, un lieu apprécié, une chanson, un réalisateur aimé, l’envie de faire un beau film pour une transition d’amateur à professionnel, voici toutes les raisons qui ont donné naissance à Golden Brown. 
En 2015, j’ai eu la grande tristesse de perdre un de mes meilleurs amis, Claude. Souvent, je pense à lui, surtout quand de ma play-list surgit « Golden Brown » du groupe anglais « The Stranglers » son morceau préféré, alors fatalement des images souvenirs arrivent et le cœur se serre. Souvent, je me suis demandé comment je pouvais lui rendre hommage. Faire un film sur lui ? Docu, fiction, autre… Je ne voyais pas trop comment. Lors d’une discussion avec une amie comédienne exilée dans le sud qui se languissait de jouer, nous parlâmes de cinéma et elle me demanda de nous écrire un film. Quelques bribes d’idées pointèrent leur nez. Nous parlions aussi de notre amour commun pour Claude Sautet, encore un Claude, surtout pour le film « César et Rosalie » qui se passe sur l’ile de Noirmoutier. Lieu que j’aime énormément pour y avoir beaucoup de souvenirs de vacances, de week-ends  « rock n’ roll », de concerts, et pour y avoir tourné l’un de mes premiers courts, « Mémoire de destin » en 1990, Claude était déjà de la partie ! Alors un soir, tard, après un nouvel échange avec cette comédienne, en écoutant de la musique, au moment où fut joué Golden Brown, toute l’histoire de mon film arriva ! Il n’y avait plus qu’à l’écrire. Voilà, c’est fait, maintenant, il faut le tourner ! J’espère de tout cœur qu’il vous plaira autant que j’ai pris de plaisir à l’écrire. 

Titre%20Golden%20Brown_edited.jpg

Fiche technique

 

Titre original et français : Golden Brown

Société de production : Niglo Films  

Société de distribution : Niglo Films  

Budget :  15 000 €

Pays d'origine : France 

Langue originale : Français 

Format : 16 : 9 - Couleur

Genre : Comédie Dramatique.

Durée : 22 minutes

Tournage prévue du 14 au 19 mars 2022.

à Noirmoutier et Challans. 

Date de sortie : (prévue) Automne 2022

GOLDEN BROWN, LE MORCEAU

 

Golden Brown est une chanson du groupe de rock britannique The Stranglers, sortie en simple en 1982 sur le label Liberty, filiale de EMI. Il s'agit du deuxième extrait de l'album La Folie. Les paroles sont écrites par le guitariste Hugh Cornwell et la musique, inspirée de Take Five1 (Paul Desmond), est composée principalement par le claviériste Dave Greenfield. Ode à l'héroïne et aux femmes, ses arrangements acoustiques et son rythme de valse en font un titre intemporel. Il a la particularité, rare dans les années 1980, d'être interprété principalement au clavecin.

À l'époque de sa sortie, Golden Brown se classe n°2 dans les charts britanniques et représente toujours, pour le groupe, le titre qui a rencontré le plus grand succès mondial. C'est également le disque de la résurrection après une période difficile sur le plan artistique (aucun de leurs six 45 tours précédents n'est rentré dans le top 20), financier (ils sont sortis ruinés de l'enregistrement du précédent album) et personnel (prison, mort de proches).                                     (source : Wikipédia).

Golden Brown était le morceau préféré du groupe préféré de mon ami Claude décédé en 2015 qui m'a inspiré cette histoire et à qui le film est dédié. 

ECOUTER LE MORCEAU
GOLDEN BROWN

Pochette GB.jpg